INFORMATIONS

OAKRIDGE et les simulateurs

MARS 2014 - Depuis 7 ans, OAKRIDGE accompagne ses clients dans leurs projets de simulateurs  de réacteurs nucléaires. Qu'il s'agisse de projets neufs - comme pour les réacteurs EPR de Flamanville ou de Taishan - ou bien sur des projets de maintien en condition opérationnelle et de rénovation, les ingénieurs d'OAKRIDGE participent aux différentes phases du projet. Les clients d'OAKRIDGE reconnaissent dans ce domaine son expérience, sa parfaite connaissance du cycle de réalisation de tels projets, son adaptabilité, la compétence de son encadrement et sa connaissance fine des exigences technologiques.

Accord historique en Grande-Bretagne

OCT 2013 - C'est un accord historique que viennent de signer le gouvernement britannique et l'électricien EDF Energy. Cet accord lève le blocage qui retardait le démarrage effectif du projet d'EPR en Grande-Bretagne. Par le mécanisme du "contract for difference", l'électricien - et investisseur - s'assure en effet d'un prix de vente de 92,5 Livres sterling du MWh pour une période de 35 ans et sécurise ainsi son investissement collosal.

Le réacteur de type EPR est actuellement le seul réacteur de génération 3 ayant passé avec succès le General Design Assessment de l'autorité de sûreté britannique.

Grande Bretagne

MARS 2013 - Après l'aval sur son choix du type de réacteur EPR,  par un avis favorable de l'autorité de sûreté émis suite au GDA (generic design assessment), l'électricien EDF Energy obtient un succès dans l'approbation du permis de construire pour le site d'Hinkley Point.

Communication On Progress

JUL 2012 - Pour la première fois depuis son début d'engagement dans le Pacte Mondial des Nations Unies en 2011, OAKRIDGE met en ligne sa "communication sur le progrès". Vous pouvez y accéder en cliquant ici.

JAPON - Redémarrage de la centrale d'Ohi

JUIN 2012 - Yoshihiko Noda, chef du gouvernement janponais, a autorisé le redémarrage des réacteurs 3 et 4 de la centrale nucléaire d'Ohi, exploitée par Kansai Electric Power Company, suite à l'avis positif des autorités locales. Ce seront donc, à partir du 4 juillet prochain, les premières tranches à redémarrer après les arrêts imposés suite à l'accident de Fukushima-Daiichi. Ces réacteurs sont de type PWR, d'une puissance de 1100MWe chacun ; ils ont été connectés au réseau respectivement en 1991 et 1992. La centrale d'Ohi a été la première à faire l'objet de stress tests organisés par l'autorité japonaise après l'accident de Fukushima-Daiichi. Elle a également été inspectée par une mission de l'AIEA en février 2012.

18/02/2012 - Accord Franco-Britannique nucléaire

C'est un signe fort donné par les gouvernements des deux côtés de la Manche. En bâtissant un accord de coopération en matière d'énergie nucléaire, les deux pays ont scellé leur vision commune sur la nécessité de conserver une part significative d'électricité d'origine nucléaire dans leur mix énergétique. Le premier ministre Cameron et le président Sarkozy étaient accompagnés lors de ce sommet par des industriels en pointe sur l'EPR qui ont pu signer eux-mêmes des contrats importants, en matière de formation nucléaire, de livraison de chaudière nucléaire et de génie-civil. Avec son expérience de 8 ans sur l'EPR et sa vocation internationale, OAKRIDGE s'investit pleinement pour tisser des partenariats efficaces avec ses homologues britanniques et ainsi préparer l'avenir.

OAKRIDGE rejoint le Pacte Mondial

SEPT 2011 - Le pacte mondial regroupe des milliers d'entreprises à travers le monde partageant des valeurs fortes, pour que l'exercice de leurs affaires permettent aussi de faire progresser l'humanité et de protéger droits humains et de protéger son environnement. Signataire de la charte du pacte mondial, sous l'égide des Nations Unies, OAKRIDGE s'engage ainsi à respecter et à promouvoir dix principes fondamentaux, groupés dans quatre thèmes : le respect de l'environnement, les droits au travail, les droits humains et la lutte anti-corruption. Cet engagement est cohérent avec les fondamentaux de l'entreprise et s'insère parfaitement dans sa démarche de déploiement international, sous-tendue par le respect de valeurs universelles.

EPR UK

AU 2011- EDF ENERGY a formellement passé accord avec AREVA pour la commande des composants destinés à la première tranche EPR à construire dans le sud-ouest de la grande-bretagne, sur le site d'Hinkley Point. Ces pièces forgées nécessitent en effet de longs délais de fabrication. Le parlement britannique ayant signifié récemment sa volonté de poursuivre son programme nucléaire, tous les acteurs industriels se préparent d'ores et déjà, en attendant les résultats de la GDA (generic design assessment) qui évalue notamment l'AP1000 et l'EPR, réacteurs intéressant les électriciens EDF Energy, Horizon Nuclear Power ( EON-RWE) et NuGeneration (Iberdrola-GDF Suez).